AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
VENEZ VOUS RECENSER ICI JUSQU'AU 15 OCTOBRE !

Partagez | 
 

 SANSA ▽ my milkshake brings all the boys to the yard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MESSAGES : 16
DATE D'INSCRIPTION : 02/08/2012



MessageSujet: SANSA ▽ my milkshake brings all the boys to the yard   Ven 3 Aoû - 13:19


TUMBLR

DAISY SANSA WINNIE EARNSHAW
ft. freya mavor


nom complet ϟ Sansa Daisy Winnie Earnshaw, et ouais, ça fait beaucoup de prénoms. âge ϟ 20 ans date et lieu de naissance ϟ le 4 Mai 1992 à Cambridge (UK) origines ϟ anglaises métier et/ou études ϟ Sa soeur Peeta lui avait payé une inscription à l'université de Cambridge, mais cela ne branchait pas trop Sansa, finalement. Elle allait parfois en cours d'art, mais passait surtout son temps à aller voler des trucs dans les chambres des autres. Aujourd'hui, elle a presque lâché la fac, et gagne de l'argent en volant. orientation sexuelle ϟ Sansa s'en fout un peu, elle aime pas les étiquettes, ça gratte. statut civil ϟ célibataire.



melon fucker ▽

“ Ma soeur est parfaite, alors il a bien fallu que je sois imparfaite. Dieu a dû se dire qu'il fallait bien compenser. A elle la beauté, la grâce et la gentillesse, à moi cette tête de débile, la vulgarité et l'envie irresistible d'emmerder mon prochain. J'ai une incroyable liste de défauts. Je suis sûre que même Satan fait pas mieux. Après tout c'est mon choix, je les collectionne. J'ai aussi une liste incroyable d'insultes qui me collent à la peau. Pétasse, Salope, Connasse, Enculée, Pute, mais je hausse les sourcils et je réponds avec une autre insulte et un doigt d'honneur, j'y mets les pieds et les mains s'il le faut. Vaut mieux pas me chercher quand c'est comme ça, ni même me coller tout court, vous allez le regretter.
Mais bon à part que je suis une bad bitch, je suis quand même une fille sympa. Non sérieux, vous y avez cru ? J'ai pas vraiment d'amis, enfin en tout cas je ne les ai plus quand ils se rendent compte que j'aime un peu trop m'introduire chez eux et fouiller dans leurs affaires, et leur voler tout ce qu'ils ont de plus cher. Voyons, ce qui est à toi est à moi, tu comprends pas ça ? En tout cas je peux pas m'empêcher de voler, c'est peut-être ma drogue. En tout cas c'est ma façon de payer notre vie. ma soeur travaille, et moi je vole. Elle n'aime pas ça mais bon, elle a bien aimé la bague en émeraude que je lui ai ramené à son dernier anniversaire, ça allait avec ses yeux de toute façon.
En tout cas, tout ça pour dire, un conseil : ne laissez jamais votre fenêtre ouverte, sinon je vais venir manger vos chips et renverser du thé sur votre tapis. ”


attraction ϟ Sansa attire les gens autour d'elle, telle une sirène. Elle n'a pas l'impression que les choses ont changées, si ce n'est que ça l'emmerde franchement de se coltiner encore plus tous les tarés du coin, et de pas pouvoir se retrouver tranquille cinq minutes. Elle attire les gens comme le miel attire les abeilles, ils ont juste envie de l'approcher, de lui parler, de l'emmerder peut-être ou parfois sont un peu trop insistants. Au début ça lui plaisait de devenir le centre d'attention de tout le monde, mais à la longue qu'est-ce que c'est chiant.
Cela commence par une simple attraction, une envie de lui parler dès qu'on la croise, ou simplement de la regarder. Cela en reste souvent là, mais de temps en temps, les victimes attrappées dans ses filets se font plus insistantes, et il suffit que Sansa se mette à leur répondre pour qu'ils se rapprochent encore et encore, et dès qu'ils la touchent, ou seulement l'effleure, là ça devient de la glue. Et quand on a un pot de glue accroché à ses basques, qu'est-ce que c'est dur de s'en débarrasser. Les choses peuvent même parfois devenir violentes, si les victimes de son pouvoir veulent se rapprocher encore plus d'elle, comprenez-donc, se la faire. Mais si c'est réciproque, tout va bien, non ?


Moony ϟ âge ϟ 19 code du règlement ϟ quand il me prend dans ses bras, qu'il me parle tout bas, je vois la vie en rose scénario ? ϟ nope comment t'es arrivé sur le forum ? ϟ y a Apo qui m'a dit de venir sinon il faisait une apocolère !
raconte-nous ta vie ! ϟ je suis un chat et j'aime la barbapapa. je ne dors pas la nuit etle jour je fais la sieste. je kiffe les monkey slut du monde, et je vous fais des bisous !


Dernière édition par Sansa Daisy Earnshaw le Ven 17 Aoû - 23:36, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 16
DATE D'INSCRIPTION : 02/08/2012



MessageSujet: Re: SANSA ▽ my milkshake brings all the boys to the yard   Ven 3 Aoû - 13:23


TUMBLR
tell me now how should i feel

▽ you're a mess.

Sansa marche toute seule dans le noir et la lune et les étoiles l'éclairent à peine, la seule lumière qui lui fait retrouver son chemin, ce sont les lampadaires et éclairages de l'autoroute au loin. mais un chemin, quel chemin ? Il n'y a pas de chemins dans la campagne, et même s'il y en avait un, Sansa ne le suivrait pas. Faire ce qu'on lui dit, même si c'est juste une foutue route dessinée sur le sol, ce n'est pas du tout son genre. C'est tellement plus drôle de faire ce qu'on veut, n'est-ce pas ? Enfin, marcher toute seule dans la campagne dans la nuit, je ne sais pa si c'est une bonne idée. Tant pis, s'est dit Sansa, c'est ce qu'elle avait envie de faire ce soir, partir marcher dans les prés. Bucolique, non ? Pas si sûr que ça. Sansa porte dans sa main un sac de voyage. Ce n'est peut-être pas qu'une escapade nocturne.
Elle en a marre de marcher alors elle s'assoit par terre, dans un champ de blé qu'elle écrase de son royal poptin. Cela appartient peut-être à quelqu'un mais ça elle s'en fout. Sansa a pris l'habitude de croire que tout lui appartient, ou que rien n'appartient à personne. Pourriture communiste ? Non, juste une kleptomane. Et puis même non, pourquoi elle sera Kleptoman ? Non elle c'est Catwoman.
Mais bon, Catwoman dans un champ de blé, on a vu mieux quand même. Sansa se sent un peu mal à l'aise, il faut l'avouer, ce n'est pas les lieux où elle préfère traîner. Ce qu'elle préfère, c'est s'infiltrer dans les maisons des autres, ou se glisser dans les lieux publics et subtiliser toutes ces choses dont les gens n'ont pas besoin. Il faut baisser le coup de la vie après tout.
Sansa s'allume une cigarette, et regarde le ciel si sombre qu'on y voit à peine les étoiles au dessus d'elle. Elle finit par s'allonger, pour contempler cette étendue noire. Ca lui ressemble, au fond. Noir comme le costume de Catwoman, noir comme ce qui se passe dans sa tête. Même si cela ressemblerait plus à une tempête, avec les flash des éclairs de tous les côtés. T'es une tempête ma vieille. Manquerait plus que y en ai une qui tombe tiens. Sansa se demanderait bien ce qu'elle est partie foutre dehors par un temps pareil quand même. Ah oui, avec son sac en main, elle se casse, c'est tout.
Mais se casser dans la campagne c'est quand même aps bien malin. Pour aller où ? Dans les étoiles ? Excuse moi, ça va pas être très simple petite. Non franchement c'est pas sérieux, d'avoir quitté l'université comme ça, avec un petit baluchon sur l'épaule. C'est pas sérieux surtout quand c'est ta soeur qui t'as payé ces études, et que t'as nulle part où aller.
For fuck's sake. Qu'est-ce qu'elle est conne, à y penser. S'enfuir à travers champ ça avait l'air d'être uen bonne idée un isntant, tout quitter et tout oublier. Tout ça parce que la fac elle n'aime aps ça. Tout ça parce que sa vie c'est n'importe quoi. Tout ça parce que Sansa c'est n'importe quoi.
Ca avait mal commencé cette histoire de toute façon. Les parents ont abandonné leurs deux filles un jour. Enfin ils ne les ont jamais jetés dehors, ils étaient trop lâches pour ça. Ils sont juste partis, et ne sont jamais revenus. Dans une folle aventure loin des responsabilités de parents peut-être. Ou alors ils sont morts. On ne sait pas trop. Du coup il a fallu s'assumer et grandir un peu vite. Ou rester une gamine insupportable toute sa vie. Ca c'est ce qu'à choisi Sansa, alors que sa soeur écopait de devoir se casser le cul, en trouvant un travail pour pouvoir se payer à manger et toutes ces choses dont on a besoin dans la vie. Sansa ne foutait rien, et pouvait continuer à jouer. Enfin plus ou moins. Disons qu'elle a vite trouvé une autre façon de trouver ce dont elle avait envie ou besoin. Il y a tellement de choses que les gens ont et dont ils ne se servent pas, ou dont elle se servirait mieux s'ils étaient en sa possession. S'il y a de belles robes dans l'armoire de cette fille ou des gateaux sur la table de cette famille, qu'est-ce qui l'empêche de se glisser doucement à l'intérieur et de prendre ce qu'il lui faut ? Surement pas son sens de la morale. C'est quoi ça d'ailleurs ? ca existe vraiment, vous croyez ?
En tout cas ces histoires de vol c'est un beau bordel maintenant. Sansa ne peut plus s'en passer, il lui faut toujours se glisser dans les chambres où les maisons des autres pour subtiliser quelques objets qui leur appartiennent, qu'elle en ait besoin ou non et les glisser après dans le coffre sous son lit. Le tout sans se faire choper bien sûr. C'est déjà arrivé, et c'était franchement pas agréable, en témoigne quelques cicatrices et quelques bleus encore tout frais. Ca ne se fait pas de s'introduire chez les gens, de fouiller dans leurs affaires pour découvrir tous leurs dirty little secrets et les connaitre mieux qu'ils ne se connaissent eux-mêmes, et bien sûr au passage voler la bague que leur avait légué leur grand mère sur leur lit de mort. C'est un jeu dangereux auquel tu joues Sansa, et ça va te revenir en pleine face un jour. Si ce n'est pas quelque chose d'autre.
Après quelques taffes, Sansa se rappelle qu'elle ne devrait pas fumer, et envoie valser sa clope dans le champ de blé, et se rend comtpe que c'était aps une bonne idée, se relève donc d'un coup pour voir que le feu est prêt à prendre. Elle écrase la cigarette et tous les épis de blé se disant que le fermier demain va bien rigoler en voyant ça. Il croira peut-être qu'un alien est passé apr là. Non juste une meuf tarée et un peu paumée. Comme pour arranger tout ça, la pluie se met à tomber. L'Angleterre c'est vraiment un climat génial ouais. Manquerait plus qu'il y ait une tempête.
En tout cas, des larmes coulent maintenant sur les joues de Sansa, comme la pluie. You're such a mess. Comme si les choses ne pouvaient pas être pire, maintenant qu'elle est trempée de la tête au pied et son sac de voyage aussi, celui qui est loin d'être imperméable. Tout ce dont elle a envie à cet instant c'est de courir dans les bras de sa soeur. Elles ont beau se parler comme des chiennes souvent, ou s'envoyer bouler méchamment, c'est bien la seule personne au monde qu'elle aime profondément et qui saurait la rassurer, même si elle l'engueulait, elle sait que ce serait pour son bien. Mais elle n'a aucune idée d'où elel peut se trouver bien sûr. Depuis qu'elle ait à la fac bien sûr elle la voit moins souvent, elle doit surement être dans un de ses nombreux petits boulots qui lui servent à payer les études de Sansa - même si elel lui avait dit qu'elle trouverait bien de quoi faire sa vie toute seule. Elle se met en quatre pour elle, et Sansa jette tout par la fenêtre. Elle ferait mieux de se jeter par la fenêtre, enfin c'est ce qu'elle pense ce soir. Tout ça c'est la faute de... Non elle n'arrive même aps à le dire. Ce n'est pas sa faute à lui de toute façon, c'est sa faute à elle si maintenant tout est cassé dans sa vie.
Il y en a peut-être une qui peut réparer tout ça hein ? Lui faire un câlin magique et tout arranger ? Sansa prend son téléphone, se resaisit pour ne plus pleurer et l'appelle. Répondeur. “ Peeta il faut que je te parle. Dis moi où t'es. C'est urgent. ” Quelques minutes plus tard, Peeta lui envoie une adresse par texto. Sansa atrappe son sac de voyage, et marche dans la campagne toute boueuse maintenant. Qu'est-ce qu'elle était venue foutre là vraiment ?

▽ blue monday.

“ Qu'est-ce qui t'arrives Daisy ? ”
“ M'appelles pas comme ça je suis pas un canard. Puis toi Franky, t'as un prénom de mec. ”
“ Oh le canard tu te calmes. Dis-moi ce que tu fous là au milieu de la nuit toute trempée. Tu devrais être à la fac en train de dormir ou de faire la fête si tu préfères. ”
“ Je... Je sais pas comment te dire... ”
“ ... Me dis pas que t'es enceinte. ”

▽ the end of you too.

“ Je me sens comme un bout de viande. les gens me regardent et j'ai l'impression qu'ils veulent me bouffer toute crue. Mais je suis peut-être parano. J'ai l'impression que toute une bande de cons est toujorus collée à mes basques. Fut un temps où j'aurais adoré ça, être regardée enfin, désirée, admirée, mais finalement... C'est juste relou. Et c'est pas pratique pour le business, quand on aime voler, c'est pas pratique de se faire griller.
C'est cette foutue tempête qui a tout détraqué je crois. Ca nous a tous rendu bizarre. Enfin, y en a qui arrive à faire des trucs bien, moi je me fait juste poursuivre peu importe où je vais. Y en a qui doivent se dire que ça fait d'eux des super-héros. Haha, tu rigoles. Super-villaine pour moi peut-être, une Catwoman pour de vrai, enfin seulement si j'avais eu un pouvoir utile. Je sais pas grimper au mur, devenir invisible, c'était plus disponible ? Faudra que j'attende les prochaines soldes chez le dealer.
Mais bon il parait que ça peut être utile cette chose quand même. Enfin pas pour moi. Moi qui croyait que c'était juste un gros n'importe quoi qui m'arrivait, de la malchance tout à fait ordinaire, y a un gars qui est venu me dire que j'avais un don qui l'intéressait. Ouais un peu comme si Nick Fury venait me dire de rejoindre les Avengers. Sauf que c'était plutôt un dealer de pouvoirs, un truc chelou, et que je me suis laisser entrainer dans son drôle de business. J'avais pas trop le choix, je venais de lui chourrer sa dernière paie. Alors maintenant je suis chargée de faire le trottoir, non pas pour faire la pute, mais pour lui ramener des clients ou de la nouvelle marchandise. Comprenez, des pouvoirs intéressants, ou des clients à qui les refiler. Et moi dans tout ça je fais le sale boulot. J'ai juste à remuer des fesses, sourire aux gens et ils se font avoir comme des mouches. Le truc chiant c'est que dès qu'ils me touchent, je peux vraiment plus m'en défaire, sauf si je leur mets mon pied dans la tronche.
Comme si ma vie c'était pas déjà assez n'importe quoi avant ce stupide orage. Mais je continue de vomir tous les matins et de sourire en te volant ton portefeuille. ”



Dernière édition par D. Sansa Earnshaw le Ven 10 Aoû - 17:09, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 122
DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2012



MessageSujet: Re: SANSA ▽ my milkshake brings all the boys to the yard   Ven 3 Aoû - 18:37

Bienvenuuuue et bonne chance pour ta fiche ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Appolinaire L. Bedford
LUCKYBOY ▽ you left behind, the world again.

avatar

MESSAGES : 195
DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2012


LET ME SHOW YOU WHO I AM
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: SANSA ▽ my milkshake brings all the boys to the yard   Ven 3 Aoû - 19:47

TOI ET MOI ON SE FAIT DES BEBES.

_________________

❝CAUSE EVERYTHING MAKES ME THINK OF YOU.❞
i want you mine, cause when i see your eyes, i'm wanting you to stay... why am i running away? cause when you hold my hand i try to pretend i'm not feeling like i do, do you feel it too? am i crazy? i feel lost in time. you confuse me, have i lost my mind? and i want so bad to kiss you, don't tell me that i'm wrong. cause everything everything makes me think of you and everything everything that i wanna do, i know you can see now when you look at me. i want you, so tell me now... do you? do you? want me too?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mikey S. Lawrence
SUNNYSUN ◮ pourquoi monter quand les gens meurent d'envie de descendre ?

avatar

MESSAGES : 129
DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2012


LET ME SHOW YOU WHO I AM
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: SANSA ▽ my milkshake brings all the boys to the yard   Ven 3 Aoû - 20:03

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche :)
Si tu as des questions tu sais où trouver Appo et au pire, ma boite mp reste ouverte ! (c'est con de dire ça, jvais pas la fermer en même temps.)

_________________

I'M OBSESSED WITH DEATH, I THINK. Ҩ
a. It was like a time bomb set into motion, we knew that we were destined to explode. And if I had to pull you out of the wreckage, you know I'm never gonna let you go. We're like a time bomb, gonna lose it, let's diffuse it ! Baby, we're like a time bomb. But I need it, wouldn't have it any other way. time bomb ;; all time low
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 16
DATE D'INSCRIPTION : 02/08/2012



MessageSujet: Re: SANSA ▽ my milkshake brings all the boys to the yard   Dim 5 Aoû - 12:58

Merci tout le monde !
Et pour les bébés, je suis ouverte à toutes propositions chaton Rolling Eyes
Mikey, si tu la fermes moi je te viole
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Appolinaire L. Bedford
LUCKYBOY ▽ you left behind, the world again.

avatar

MESSAGES : 195
DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2012


LET ME SHOW YOU WHO I AM
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: SANSA ▽ my milkshake brings all the boys to the yard   Ven 17 Aoû - 23:38


il est des nôtres,
il a bu son verre comme les autres ! ϟ

▽ Bon tu sais que je kiff comment t'écris, tu sais que je kiff Sansa, tu sais que je te kiff toi. Je te valide volontiers et puis bah amuse-toi bien parmi nous, et puis n'oublie pas qu'on a un super lien ensemble et qu'on va tout roxxer du poney

▽ Tu peux dès à présent recenser ton avatar et ton pouvoir à cet endroit là ! Tu peux aussi nous parler un peu de ton métier et de tes études, nous t'ajouterons à la liste. N'oublie pas que sans amis on est rien, c'est pourquoi tu peux en faire la demande mais aussi faire pleins d'autres demandes indécentes, comme celle d'avoir un logement ou un rang par ici !

▽ Et encore une fois, bienvenue, et n'oublie pas que si tu as la moindre question n'hésite pas à nous envoyer un petit mp d'amour, tu peux être sûr d'avoir une réponse ! Maintenant amuse-toi bien sur le forum, le flood et la CB sont tes meilleurs amis, bon jeu !

_________________

❝CAUSE EVERYTHING MAKES ME THINK OF YOU.❞
i want you mine, cause when i see your eyes, i'm wanting you to stay... why am i running away? cause when you hold my hand i try to pretend i'm not feeling like i do, do you feel it too? am i crazy? i feel lost in time. you confuse me, have i lost my mind? and i want so bad to kiss you, don't tell me that i'm wrong. cause everything everything makes me think of you and everything everything that i wanna do, i know you can see now when you look at me. i want you, so tell me now... do you? do you? want me too?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: SANSA ▽ my milkshake brings all the boys to the yard   

Revenir en haut Aller en bas
 

SANSA ▽ my milkshake brings all the boys to the yard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Beach Boys
» Choinure Boys : swing from Japan
» Beach Boys
» Première partie - Pet Shop Boys
» Give it to the Soft Boys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We were so beautiful ! :: and what about you, weird kid ? :: ... look at you, not so much. :: les présentations validées-