AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
VENEZ VOUS RECENSER ICI JUSQU'AU 15 OCTOBRE !

Partagez | 
 

 Yo ho ! A bottle of madness. And, you jerk it out.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MESSAGES : 38
DATE D'INSCRIPTION : 04/08/2012



MessageSujet: Yo ho ! A bottle of madness. And, you jerk it out.   Sam 4 Aoû - 20:40


© tumblr

Caesar Ezekiel S. Jones
ft. David Tennant


nom complet ϟ caesar ezekiel samuel jones âge ϟ 33 y.o date et lieu de naissance ϟ 21 Juin à Londres origines ϟ anglaises métier et/ou études ϟ prime minister orientation sexuelle ϟ bisexuel statut civil ϟ célibataire, fraichement séparé



i'm immortal ▽

Caesar est le portrait craché de sa mère. Il est absolument brillant, un QI largement au dessus de la moyenne, et pourtant il reste quelqu’un de très simple. Cela n’a jamais été trop son truc de se montrer, se mettre en avant au profit des autres. Par exemple, au lycée il n’était pas particulièrement populaire. Évidemment il était connu vu le passé de sa propre famille, mais il était plutôt du genre timide à avoir ses amis et non pas le mec bruyant qui profite de sa notoriété. Cependant avec ses ambitions dans la politique, il a dû travailler ce côté à ne pas aimer voir sa tête sur le devant. Mais une fois cela passé, il est beau et bon parleur. Très cultivé, il est plutôt un homme dit littéraire, il a également beaucoup de vocabulaire et parle très bien, avec des phrases parfois tellement compliquées qu’on s’y perd un peu. Mais tant qu’il s’y retrouve lui, et qu’il se comprend…

Également très gentil et généreux, il se donne énormément pour les autres. Il a un cœur énorme, de la bonté et des cadeaux pour n’importe qui. On pourrait croire que trop bon trop con, mais pas du tout. Ezekiel est loin d’être naïf, il préfère simplement voir le bon côté des gens. C’est un choix, et il n’est pas aveugle. Seulement, même quand il se rend compte qu’une personne abuse de lui, il se laisse faire en fermant les yeux, prétendant qu’il fait ce qu’il pense être le mieux pour l’autre. À tel point qu’il a tendance à s’autodétruire pour les autres. Il est le genre de mec à ne pas vouloir sauver une seule personne, mais le monde entiers, au profit de lui-même.

Lorsqu’il a commencé à se faire connaître dans le monde politique, il a dû s’endurcir et combler cette générosité qui traduisait un manque de confiance en soi. Il a dû s’habituer à se vanter un peu, se lancer à soi-même des fleurs, faire de l’ombre aux autres candidats, et être proche des médias… Inutile de préciser qu’il n’a pas du tout aimé, n’est-ce pas ?

C'est vrai qu'en tant que Premier Ministre du Royaume-Uni, il se doit d'être très droit, sans faille et toujours impassible. Cependant, dans la vie autre que professionnelle il n'est pas du tout comme cela. Il sait juste être excellent acteur. Caesar, c'est encore un enfant, mais dans le bon sens du terme. C'est une personne souriante, amusante et qui adore s'amuser. Il est le genre de mec à taquiner les autres, toujours prêt pour une bataille et qui ne peut pas s'arrêter lors d'un fou rire, ce qui lui arrive plus souvent qu'on ne le pense. Oui, la gentillesse est la première chose que l'on remarque, que l'on note et que l'on retient chez Ezekiel. Seulement, depuis qu'il s'est fait frapper par la foudre lors de cette tempête étrange, il en est devenu très lunatique. Déjà parce qu'il est effrayé par ses nouveaux pouvoirs, en même temps qu'il les admire, et aussi tout simplement parce que la bipolarité est un effet secondaire.


o.s.t : objet sexuellement transmissible ϟ âge ϟ 17 ans, toutes mes dents et aucun cheveux blanc. SWAGG code du règlement ϟ Mickey valide ! What a Face scénario ? ϟ Nope. comment t'es arrivé sur le forum ? ϟ Appolinaire jolem ma vie **
raconte-nous ta vie ! ϟ Appo je lui fais plein de bébés, personne ne la touche parce qu'elle est à moi. Puis ce forum il gère sa race. Et merde, David Tennant c'est mon poto de ma vie. *accent racaille*


Dernière édition par Caesar Ezekiel S. Jones le Lun 6 Aoû - 16:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 38
DATE D'INSCRIPTION : 04/08/2012



MessageSujet: Re: Yo ho ! A bottle of madness. And, you jerk it out.   Sam 4 Aoû - 20:41


© tumblr
Pour peu d'immortels, beaucoup doivent mourir.


chapitre premier.

« Tu crois que les Aliens existent vraiment ? » Caesar tourna la tête au ralenti, tel un personnage de bande dessinée, vers son petit frère et haussa un sourcil exagérément. Il avait toujours eu un visage extrêmement flexible lui permettant de modeler ses expressions comme bon lui semblait et de faire des très belles grimaces. En général cela faisait rire ses amis et Louie, son benjamin, alors il en rajoutait toujours un peu. Ce qui était devenu une habitude maintenant. Son frère, du haut de ses dix ans, griffonnait des choses et d’autres sur une feuille qui était vierge il y a une minute qui auraient pu des gribouillages mais étaient en réalité un magnifique croquis d’une cathédrale sortie de son imagination. Pendant que Caesar, lui, étudiait pour sa dernière année de lycée et pour les futures études politiques qu’il prévoyait de faire. Certains diront qu’il s’était lancé sur cette voix par influence de sa mère. D’autres qu’il l’aurait fait de toute manière parce que même s’il n’était pas quelqu’un qui se montrait, il avait une âme de leader et un sang froid à toute épreuve. Ce qui n’était pas tout à fait vrai parce qu’il lui arrivait de péter des câbles. Bon, il fallait le pousser loin pour que cela arrive, mais quand cela arrivait c’était violent. Oui je sais, vous vous dites probablement que huit ans de différence c’est beaucoup. C’est vrai que c’est quelque chose quand même. Cependant cela n’avait jamais dérangé les deux frères Jones. Ils s’entendaient à merveille, ils n’imaginaient pas un seul instant de vivre l’un sans l’autre. Ouais, ils étaient les meilleurs amis du monde, d’une certaine manière. « Bien évidemment. Autant que le Monstre du Lac du Lochness. » Les deux frères se regardèrent pendant quelques secondes sans broncher avant d'exploser littéralement de rire. Bien que Louie soit le plus rêveur des deux, il savait bien faire la différence entre le réel et le fictif.

La télévision était allumée. On n'aurait pu croire qu'elle ne servait que de bruits de fond, pendant que l'ainé révisait ses examens prochains et le plus jeune dessinait, mais en vérité ils attendaient tous deux quelque chose impatiemment. Ils bouillaient de l'intérieur même. Leur mère, Harriet Jones, actuelle Premier Ministre du Royaume-Uni, apparue enfin à l'écran et les deux enfants se jetèrent pour se planter devant le poste, abandonnant leurs activités respectives. Ils n'avaient pas un sourire béat sur le visage, non. Parce que même s'ils adoraient et étaient fiers de leur mère, les temps étaient durs en ce moment, et même eux pouvaient le ressentir. Harriet avait apporté le Royaume-Uni à son âge dit d'or, et elle avait maintenu sa popularité auprès des britanniques avec brio. Seulement, et parfois malheureusement d'ailleurs, les choses ne peuvent pas durer éternellement. Et c'était ce qui était entrain de se passer actuellement. Leur mère commençait à se faire fatiguée, de plus en plus, un pays aussi puissant reposant sur ses épaules. Ils le savaient tous, ses enfants et le peuple, elle serait contrainte de démissionner très prochainement, provoquant des élections anticipées. Caesar, regardant sa mère et les yeux brillants de dignité, se promettait inconsciemment de reprendre le joyau des Jones.




chapitre deuxième.

Caesar n’en pouvait plus… Des monsieur Jones par ci, des monsieur Jones par là. Il comprenait à présent pourquoi sa mère avait été si exténuée rapidement de ce métier, certes plus qu’intéressant, mais bien épuisant. Et pourtant, il n’était pas encore élu. Il n’osait même pas imaginer quand cela sera lui à la tête du Royaume-Uni. Premier Ministre Jones. Tiens. Étrangement, ou pas, cela sonnait comme du déjà entendu. Le jeune homme d’une trentaine d’années gloussa à cette pensée. Qu’est-ce qu’il était con des fois. Mais bon, la vie était bien plus amusante de cette manière. D’ailleurs, il rit une fois de plus en tournant le regard dans la direction de la porte qu’il venait de verrouiller et claquer préalablement aux nez de ses collègues. Les pauvres… Dire qu’ils voulaient simplement l’aider à gagner cette élection. Il était bien un enfant capricieux parfois. Comme s’il voulait prouver ses propres réflexions, il dénoua de mains agiles sa cravate noire fine en soi, et coûtant bien trop chère pour un simple bout de tissu, avant de la jeter dans un coin hasard de la pièce, atterrissant sur la moquette où un clochard se ferait un plaisir de dormir dessus. Il envoya valser de la même manière ses chaussures en cuir lustré qui lui faisaient bien trop mal aux pieds pour marcher d’une manière correcte et posa ces mêmes pétons sur la table sans vergogne. Voilà… Cela c’était la belle vie. Un magnifique et vaste bureau à sa disposition avec tous les gadgets qui va de pair pour un gamin comme lui. Il alluma la télévision grâce à la zapette qui se trouvait à sa gauche – et oui Caesar est gaucher, un problème ? – sur le bureau. Il savait bien que son conseiller lui avait justement déconseillé – il se fit rire tout seul à ses jeux de mots pourris – de regarder les informations, mais il s’en foutait complètement. Il savait pertinemment, de toute manière, que tous les sondages le mettaient gagnant, en tête. Passant en éclair sur la BBC informations, il se mit un bon cartoon, un Tex Avery pour être plus précis, et se désola de ne pas avoir une machine à pop-corn à disposition. Il faudrait qu’il le mette dans son planning cela, d’ailleurs. Il gloussa une nouvelle fois à son idée saugrenue et pensa à tout ce qu’il allait pouvoir faire en étant Premier Ministre. Enfin… faire dans une vie fictive, bien entendu.

Un temps anglais… Ouais, c’est exactement cela. Sauf que là c’était beaucoup plus impressionnant que d’habitude. On avait encore fait chier, pardon… insisté sur le fait que Caesar aurait dû rentrer chez lui dans sa limousine qui lui était attribuée. Mais toute cette vie luxueuse il n’en voulait pas alors que d’autres rêveraient d’avoir un dixième de ses dispositions. Bon bien sûr, il n’était pas non plus le mec naïf qui croyait que s’il n’utilisait pas ce surplus inutile cela allait résoudre la vie des plus pauvres. Mais s’il pouvait éviter, il le faisait. D’autre part, une fois de plus cela avait été une journée harassante, et le futur Premier Ministre avait envie de se retrouver un peu seul. Il avait alors commandé un taxi. Cela avait beau coûté cher, il n’en avait rien à battre. Il avait tout l’argent qu’il voulait. C’était exorbitant d’ailleurs. Alors à présent il traînait le pied sous la pluie et dans le vent. Il avait demandé au très aimable chauffeur de s’arrêter quelques rues avant sa propriété, désirant marcher un peu malgré la tempête qui faisait rage. Il regardait les quelques malheureuses personnes encore présentes dans les rues qui couraient se réfugier chez eux, et d’autres qui s’abritaient presque désespérément sous des recoins de toits plus improbables les uns que les autres. Il ne put s’empêcher de sourire tendrement à cette vision. D’une manière, il vous l’avouera, assez étrange, il avait toujours très grandement aimé la pluie. Elle l’apaisait. Il se sentait bien quand elle tombait sur lui sans retenu, quand elle le touchait, caressait sa peau nue, non couverte pas des vêtements mal venus. Parfois c’était comme s’il pouvait la sentir en lui, communiquer à travers elle. Bien qu’il savait que c’était complètement idiot. Il ferma les yeux et leva le visage vers le ciel, s’ouvrant complètement à cette eau abondante en provenance des nuages célestes. Il entre entendu l’orage commencer à éclater au loin, et ne fit pas tout de suite attention au bruit qui se rapprochait de plus en plus. Et avant qu’il n’ait pu ouvrir les yeux, il se fit foudroyer par un éclair soudain.




chapitre troisième.


Il avait gagné les élections. Il avait putain de gagné les élections. Le champagne avait explosé autour de lui, des cris de joie, des rires, des félicitations, des remerciements. Et lui... il restait scotché devant la télévision, où les informations annonçaient encore les résultats. Il le savait qu'il allait gagner, de toute manière. Les sondages le disaient depuis une éternité. Et même lui l'avait vu. Il avait vu le résultat des élections, une semaine en avance... À cette pensée il se prit la tête dans les mains, respirant d'une manière saccadée. Non, il fallait qu'il se calme. Pas de crise maintenant, il fallait qu'il joue son rôle de Premier Ministre. Premier Ministre... Il n'arrivait toujours pas à y croire, même s'il l'avait su des jours avant tout le monde. À la réalisation, il eut envie de rire à la gueule de tout le monde, de pleurer, de festoyer avec eux, de partir en courant et ne jamais revenir, d'aller retrouver son frère et passer une soirée tranquille avec lui. Même s'il devait plutôt, et très certainement, faire la fête à ce moment là. Il prit sur lui, ainsi qu'une grande inspiration, releva la tête et se dit qu'il devait agir comme il l'avait jusqu'à aujourd'hui. Avec un sourire de politique plaqué sur son beau visage mais aux traits un peu tirés à cause de la fatigue, il s'avança vers son équipe de campagne et attrapa un verre de champagne qu'on lui tendait en riant de bon coeur à une blague qui venait d'être dite. Ne vous méprenez pas, il était heureux d'être élu. Bien entendu, sinon il ne serait pas présenté. Seulement, le poids des responsabilités venaient de s'effondrer littéralement sur ses épaules, et c'est une grosse baffe dans la gueule. De plus, il aurait dû mourir lors de cette tempête. Cependant, en plus de n'être pas mort, à cause de cette foudre il avait commencé à présenter des effets étranges, même surnaturels, qu'il ne comprenait absolument pas. Alors déjà que pour un humain normal, entre guillemets, c'était effrayant, mais alors pour un homme important comme lui, il devait faire attention à ce que cela ne se sache pas. Il retint un soupir.

À ce moment là, un homme dont il n'arrivait jamais à ce souvenir de son nom car il était nouveau d'une ou deux semaines, vint le voir pour le prévenir que quelqu'un le demandait au téléphone. Il le remercia et lui précisa qu'il pouvait disposer. Toujours sa coupe de champagne qu'il avait à peine touché à la main, il se dirigea vers le combiné, qu'il prit de la main gauche. « Premier Ministre Jones. » « Félicitation mon chéri. » À cette voix qu'il reconnut instantanément, son coeur se remplit de joie et une agréable sensation de chaleur envahit son corps. Ariel était sa petite amie depuis quasiment cinq ans maintenant, et il comptait bientôt la demander en mariage. Inutile de préciser qu'il l'aimait à la folie, n'est-ce pas ? Ils n'avaient pas eu assez de temps ensemble ces derniers temps à cause de la campagne, mais il comptait bien se rattraper. « Zek', je n'irai pas par quatre chemins. Tu as été touché par cette tempête toi aussi, non ? » Soudainement, il sentit son sang se glacer dans ses propres veines. Elle aussi alors... Et pour ce ton malheureux et froid ? « Zek' écoute moi. Quelqu'un m'a contactée, je vais là où tout a commencé. N'essaie pas de me rechercher. Je t'aime de tout mon coeur. »




chapitre quatrième.


Louie mangeait tranquillement un bol de céréales lorsque tout commença à tourner autour de lui et son grand frère apparut comme par magie - oui, c'était le terme exact à utiliser - dans une sorte de tourbillon de couleurs et un bruit tel une explosion étouffée, devant lui. Abasourdi par ce qu'il venait de se produire devant ses yeux - de ce fait il était obligé de croire ce qu'il se passait - il laissa couler du lait au coin de sa bouche. En face de lui, Caesar arborait une barbe plutôt épaisse, de plusieurs mois sans l'ombre d'un doute. De plus, il semblait exténuer, prêt à s'écrouler sur un quelconque matelas et dormir pendant vingt-quatre heures. Au lieu de cela, il s'avança d'un pas mal assuré vers son benjamin et le prit dans ses bras de telle manière que cela laissait à penser qu'il ne l'avait pas vu depuis des mois. « Tu m'as manqué Lou'. » « [color:68e4=#gold]Euh... On s'est vu hier pour ta victoire des élections, Zek'. » À cette remarque, il le serra un peu plus fort dans ses bras, comme s'il voulait se prouver qu'il était bien réel, et au bout d'un moment le plus jeune finit par lui rendre son étreinte. L'autre soupira de soulagement, les larmes menaçant de tomber d'un moment ou un autre, un trop plein d'émotions qu'il avait besoin d'extérioriser. « Assieds-toi, j'ai besoin de te dire quelque chose. » Intrigué, Louie s'assit sur un des bords du canapé comme son grand frère le lui avait demandé. Ce dernier soupira une nouvelle fois et se laissa tomber à ses côtés, en passant une main frêle dans ses cheveux en bataille, comme à leur habitude. « Tu sais la tempête dans le sud de l'Angleterre ? Et bien j'y étais, et j'ai été frappé par la foudre. Depuis, il semble... non, j'ai des pouvoirs qui me permettent de voyager dans le temps, ainsi que d'avoir des visions de différents futurs. C'est assez impressionnant, car un unique détail qui peut paraître complètement inutile change le futur prochain. Et donc je vois l'avenir selon ces détails... Et cela veut dire qu'il existerait des mondes parallèles, ou un truc comme cela. » « C'est... complètement fou. » « Je sais que c'est dur à croire, mais par exemple là, pour toi un seul jour s'est écoulé, alors que pour moi je suis parti depuis un an. Ce que je voulais te dire c'est que je vais partir quelques temps dans le sud, il s'y passe quelque chose et je me dois d'y être. »





Dernière édition par Caesar Ezekiel S. Jones le Lun 6 Aoû - 17:27, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Appolinaire L. Bedford
LUCKYBOY ▽ you left behind, the world again.

avatar

MESSAGES : 195
DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2012


LET ME SHOW YOU WHO I AM
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Yo ho ! A bottle of madness. And, you jerk it out.   Sam 4 Aoû - 20:43

OH TOI ICI !
Pour te remercier bah je t'offre mille tapis volants et des MCFLURY. *o*

_________________

❝CAUSE EVERYTHING MAKES ME THINK OF YOU.❞
i want you mine, cause when i see your eyes, i'm wanting you to stay... why am i running away? cause when you hold my hand i try to pretend i'm not feeling like i do, do you feel it too? am i crazy? i feel lost in time. you confuse me, have i lost my mind? and i want so bad to kiss you, don't tell me that i'm wrong. cause everything everything makes me think of you and everything everything that i wanna do, i know you can see now when you look at me. i want you, so tell me now... do you? do you? want me too?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 122
DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2012



MessageSujet: Re: Yo ho ! A bottle of madness. And, you jerk it out.   Sam 4 Aoû - 20:46

Rohlala David, cet acteur est juste trop énorme quoi. (en plus premier ministre, j'ai hâte de voir ce que ça va donner haha)
BIENVENUUUE et bonne chance pour ta fiche ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mikey S. Lawrence
SUNNYSUN ◮ pourquoi monter quand les gens meurent d'envie de descendre ?

avatar

MESSAGES : 129
DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2012


LET ME SHOW YOU WHO I AM
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Yo ho ! A bottle of madness. And, you jerk it out.   Sam 4 Aoû - 20:53

BIENVENUUUUUUUUUE.
Appolinaireestàmoiontouchepas,oh.
Sinon, bonne chance pour ta fiche I love you

_________________

I'M OBSESSED WITH DEATH, I THINK. Ҩ
a. It was like a time bomb set into motion, we knew that we were destined to explode. And if I had to pull you out of the wreckage, you know I'm never gonna let you go. We're like a time bomb, gonna lose it, let's diffuse it ! Baby, we're like a time bomb. But I need it, wouldn't have it any other way. time bomb ;; all time low
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 24
DATE D'INSCRIPTION : 29/07/2012


LET ME SHOW YOU WHO I AM
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Yo ho ! A bottle of madness. And, you jerk it out.   Sam 4 Aoû - 20:53

David Tennant ♥️.♥️ C'est juste ... trop quoi * bave *

Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 38
DATE D'INSCRIPTION : 04/08/2012



MessageSujet: Re: Yo ho ! A bottle of madness. And, you jerk it out.   Sam 4 Aoû - 21:28

OUFLÉLÉ ! On touche pas à Appo, c'touuut, okay ?
'tention, je sors la batte et j'te jure j'me transforme en Hulk, ouaich maggle.

Héhé. Je ne savais pas que Tennant avait autant de succès.
Je vous fais tous des bébés pour la peine, et je montrerai mon tournevis supersonic dans mon TARDIS. What a Face
-de quoi le premier ministre est un pervers ? Fufuu. -

Enfin bref.
Grazie mille à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 16
DATE D'INSCRIPTION : 02/08/2012



MessageSujet: Re: Yo ho ! A bottle of madness. And, you jerk it out.   Sam 4 Aoû - 23:51

NON MAIS AAAAAAAAAH ! I FOOKIN LUV YA

Bienvenuuuuue chaton swag !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 5
DATE D'INSCRIPTION : 02/08/2012



MessageSujet: Re: Yo ho ! A bottle of madness. And, you jerk it out.   Dim 5 Aoû - 15:34

WOWOWOWOWOWOWO MINUTE PAPILLON !!! Tu es LE BOUFFON DE LA REINE PEETA !!! ♥

Bienvenue le ministre le plus ex in the WORLD ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Appolinaire L. Bedford
LUCKYBOY ▽ you left behind, the world again.

avatar

MESSAGES : 195
DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2012


LET ME SHOW YOU WHO I AM
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Yo ho ! A bottle of madness. And, you jerk it out.   Dim 5 Aoû - 15:36

OUFLELE. On se cache dis ? C'est le toutou de sa Majesté qui demande. *s'incline*
Moi jaime déjà ton perso et je cherche déjà un lien de folie avec lui

_________________

❝CAUSE EVERYTHING MAKES ME THINK OF YOU.❞
i want you mine, cause when i see your eyes, i'm wanting you to stay... why am i running away? cause when you hold my hand i try to pretend i'm not feeling like i do, do you feel it too? am i crazy? i feel lost in time. you confuse me, have i lost my mind? and i want so bad to kiss you, don't tell me that i'm wrong. cause everything everything makes me think of you and everything everything that i wanna do, i know you can see now when you look at me. i want you, so tell me now... do you? do you? want me too?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 16
DATE D'INSCRIPTION : 02/08/2012



MessageSujet: Re: Yo ho ! A bottle of madness. And, you jerk it out.   Dim 5 Aoû - 16:05

Et le chat de sa majesté saute sur les épaules du bouffon, nous voici partis pour une folle aventure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 38
DATE D'INSCRIPTION : 04/08/2012



MessageSujet: Re: Yo ho ! A bottle of madness. And, you jerk it out.   Dim 5 Aoû - 22:51

Putain, j'étais tellement mort que j'ai oublié un f à bouffon. Fufuu.

Vous etes fooooooulles *accent sénégalais* bande de fouteuses de merdes.
Ma jo vos éme-euh cômeme, vos majestés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 5
DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2012



MessageSujet: Re: Yo ho ! A bottle of madness. And, you jerk it out.   Lun 6 Aoû - 13:20

TOI. Ici. C'trop cool, dude. (C'est Rier/Andy-chou, yo.)
AÏGHTTT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MESSAGES : 38
DATE D'INSCRIPTION : 04/08/2012



MessageSujet: Re: Yo ho ! A bottle of madness. And, you jerk it out.   Lun 6 Aoû - 15:43

Chouchouuuuu.
Comment qu'on se retrouve tous. Ca fait trop plaiz' !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Mikey S. Lawrence
SUNNYSUN ◮ pourquoi monter quand les gens meurent d'envie de descendre ?

avatar

MESSAGES : 129
DATE D'INSCRIPTION : 23/07/2012


LET ME SHOW YOU WHO I AM
Carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: Yo ho ! A bottle of madness. And, you jerk it out.   Lun 6 Aoû - 20:42


il est des nôtres,
il a bu son verre comme les autres ! ϟ

▽ David en premier ministre, j'dois avouer que ça envoie du bois ! Ca lui va tellement bien, haha. Sinon, hormis quelques fautes d'inattention, tout est parfait ! Bienvenue parmi nous monsieur Jones What a Face

▽ Tu peux dès à présent recenser ton avatar et ton pouvoir à cet endroit là ! Tu peux aussi nous parler un peu de ton métier et de tes études, nous t'ajouterons à la liste. N'oublie pas que sans amis on est rien, c'est pourquoi tu peux en faire la demande mais aussi faire pleins d'autres demandes indécentes, comme celle d'avoir un logement ou un rang par ici !

▽ Et encore une fois, bienvenue, et n'oublie pas que si tu as la moindre question n'hésite pas à nous envoyer un petit mp d'amour, tu peux être sûr d'avoir une réponse ! Maintenant amuse-toi bien sur le forum, le flood et la CB sont tes meilleurs amis, bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Yo ho ! A bottle of madness. And, you jerk it out.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Yo ho ! A bottle of madness. And, you jerk it out.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Livre] Michael Jackson : The magic and the madness (J. Randy Taraborrelli)
» Madness At Dawn
» [@ USA] Pop Culture Madness
» Doctors of Madness
» 10>12/08/07 GOA MADNESS &B.I.T.E open air festival

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We were so beautiful ! :: and what about you, weird kid ? :: ... look at you, not so much. :: les présentations validées-